Archives de catégorie : Expositions/Exhibitions

Hollywood Costume, 20 octobre 2012-27 janvier 2013, Exhibition, Victoria and Albert Museum

The V&A’s autumn exhibition, ‘Hollywood Costume’, explores the central role costume design plays in cinema storytelling. Bringing together over 100 of the most iconic movie costumes from across a century of film-making, it is a once-in-a-lifetime opportunity to see the clothes worn by unforgettable and beloved characters such as Dorothy Gale, Indiana Jones, Scarlett O’Hara, Jack Sparrow, Holly Golightly and Darth Vader.

Costume designers are storytellers, historians, social commentators and anthropologists. Movies are about people, and costume design plays a pivotal role in bringing these people to life. ‘Hollywood Costume’ illuminates the costume designer’s process in the creation of character from script to screen including the changing social and technological context in which they have worked over the last century.

This ground-breaking exhibition includes over 100 of the most iconic and unforgettable film characters from a century of Hollywood filmmaking, 1912–2012. ‘Hollywood Costume’ takes us on a three-gallery journey from Charlie Chaplin through the Golden Age of Hollywood to the cutting-edge design for ‘Avatar (2009, Costume Designer Mayes C Rubeo, Deborah L Scott) and ‘John Carter of Mars’ (2012, Costume Designer Mayes C Rubeo): Act 1, Deconstruction, puts us in the shoes of the costume designer and illuminates the process of designing a character from script to screen; Act 2, Dialogue, examines the key collaborative role of the costume designer within the creative team; Act 3, Finale, celebrates the most beloved characters in the history of Hollywood and the ‘silver screen’.

These galleries are filled with cinema costumes that have never left the private and archival collections in California. Most of these clothes have never been publicly displayed and have never been seen beyond the secure walls of the studio archives.

Opening times

10.00 to 17.45 daily
10.00 to 22.00 Fridays

 

Et l’Homme… créa le robot, du 30 octobre 2012 au 03 mars 2013, Musée des arts et métiers, Paris

Du rêve ancien de l’automate aux robots chirurgiens, les androïdes et autres êtres artificiels dévoilent tous leurs secrets dans l’exposition Et l’Homme créa… le robot au Musée des arts et métiers, du 30 octobre 2012 au 3 mars 2013.

Une exposition inédite dédiée à celui qui peut apprendre, raisonner, interpréter, s’adapter et développer ses capacités: Le robot !

D’où viennent les robots ? À quoi servent-ils ? Quel est le devenir de la robotique ? Et l’Homme créa… le robot propose une rencontre exceptionnelle avec ces robots qui ont déjà investi notre quotidien.

Qu’ils soient utilisés dans l’industrie, le nucléaire ou la défense, domestiqués pour faciliter notre quotidien, capables d’analyse et d’émotion ou fantasmés dans la science-fiction, les robots fascinent par leurs capacités et n’ont pas fini de nous étonner !

Une occasion de découvrir l’origine et l’identité de ces automates, jouets mécaniques, aspirateurs, prothèses bioniques et autres bras articulés qui quittent usines et laboratoires pour occuper une place grandissante dans nos vies.

Et de percer les mystères qui se cachent derrière les « tin toys », petits robots en fer blanc ; l’humanoïde « Nao » ; les robots « Sherpa », utilisés dans les zones radioactives, « Victor » spécialisé dans l’observation marine ou « Reeti » capable d’exprimer des émotions…

Et l’Homme… créa le robot, conçue et réalisée par le Musée des arts et métiers reçoit le parrainage de Bruno Bonnell et la collaboration de l’Ifremer, ALDEBARAN ROBOTICS, CISCREA, EOS INNOVATION, GOSTAI, OTTOBOCK, ROBOPEC, ROBOPOLIS, SCHUNK INTEC, SCIENCE FICTION ARCHIVES, YASKAWA, ZIG- ZAG PRODUCTION.

L’impressionnisme et la mode, 25 septembre 2012 – 20 janvier 2013, Musée d’Orsay

L’impressionnisme et la mode

Soucieux de rendre compte de la vie contemporaine, l’impressionnisme a privilégié la représentation de la figure humaine dans son milieu quotidien et saisi l’homme « moderne » dans ses activités habituelles, à la ville comme à la campagne.

Bien qu’ils ne s’attachent pas à la représentation scrupuleuse de la physionomie, du costume et de l’habit, les impressionnistes n’en rendent pas moins compte des modes et des attitudes de leur temps. Ils y parviennent par leur volonté de considérer le portrait comme l’instantané d’un homme dans son cadre familier, par leur capacité à renouveler, du double point de vue de la typologie et de la topographie, la scène de genre et surtout par leur attention à « la métamorphose journalière des choses extérieures », pour reprendre l’expression de Baudelaire.
De leurs positions esthétiques, la réalité de l’homme des années 1860-1880 et de son habit subit une incontestable transfiguration.

Commissaires

Gloria Groom, conservateur à l’Art Institute, Chicago
Guy Cogeval, président des musées d’Orsay et l’Orangerie, Paris
Philippe Thiébaut, conservateur général au musée d’Orsay, Paris
Susan Stein, conservateur au Metropolitan Museum of Art, New York

L’exposition est organisée par le musée d’Orsay, Paris, The Metropolitan Museum of Art, New York, et The Art Institute of Chicago.
Elle est réalisée à Paris avec la participation exceptionnelle du musée Galliera – Musée de la Mode de la Ville de Paris.

Scénographie :
Robert Carsen, Scénographe et directeur artistique
Nathalie Crinière, Agence NC, architecte-maître d’oeuvre
Exposition également présentée à :
New York, Metropolitan Museum of Art, du 19 février au 27 mai 2013
Chicago, Art Institute, du 30 juin au 22 septembre 2013