Archives par mot-clé : biographie

Jean-Luc Chappey, Ordres et désordres biographiques : dictionnaires, listes de noms et réputation des lumières à Wikipédia, Seyssel, Champ Vallon, Coll. La Chose publique, 2013, 394 p

De la fin du XVIIe au début du XIXe siècle s’étend l’âge des dictionnaires marqué par le succès éditorial de ces genres particuliers et l’affirmation d’une pensée classificatoire qui tend à prendre pour objets tous les éléments du réel, hommes, plantes, animaux. Les dictionnaires historiques et les listes de noms envahissent l’espace public et s’imposent comme de nouveaux supports de lecture du monde politique, social ou culturel. Il s’agit toujours, sous le prétexte de présenter un savoir ordonné, d’opérations de qualification et de disqualification, de réputation ou de stigmatisation. En faisant voler en éclats les modes de reconnaissance anciens, en laissant à des inconnus devenir du jour au lendemain des hommes célèbres, la période révolutionnaire va stimuler la production puis la diffusion d’un genre entièrement renouvelé, le dictionnaire biographique ayant pour vocation de dire qui est qui dans un monde bouleversé. L’auteur analyse ici les modalités à partir desquelles se construit l’écriture des notices biographiques. Une véritable bataille de portraits-écrits se déchaîne entre 1789 et 1840, dont l’enjeu est essentiel pour qui veut conserver et consolider sa réputation ou détruire celle de son adversaire. La biographie n’est plus seulement un récit de vie, elle devient un pouvoir affirmé dans l’espace public et politique, que Jean Luc Chappey définit sous le terme de biocratie. À l’heure de Wikipédia, cette archéologie du Who’s Who de la société révolutionnée s’impose comme une réflexion politique et critique sur les systèmes de reconnaissance des individus en profondes mutations et sur la construction historique des médias qui font et défont des réputations en période de crise.

Jean-Luc Chappey est maître de conférences habilité à diriger des recherches en histoire; il est rattaché à l’Institut d’histoire de la Révolution française de l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.

couverture1

INTRODUCTION

*Chapitre 1. Une invention du XIXe siècle : la Biographie universelle des frères Michaud*

I. CONTOURS ET ORGANISATION D’UNE ENTREPRISE ÉDITORIALE

II. ENTRE COLLECTES ET ÉCRITURES: LES MODALITÉS DU TRAVAIL BIOGRAPHIQUE

III. OPPOSITIONS ET RÉSISTANCES

IV. LA BIOGRAPHIE UNIVERSELLE ET LES ENJEUX DE L’ÉCRITURE DE L’HISTOIRE

*Chapitre 2. Dictionnaires au temps des Lumières: critique et opinion publique*

I. AU TEMPS DES HOMMES ILLUSTRES

II. DICTIONNAIRES ET RÉPUBLIQUE DES LETTRES

III. DICTIONNAIRES ET CONFLITS RELIGIEUX

*Chapitre 3.Désordres biographiques et crise politique*

I. UNE ENTREPRISE DES LUMIÈRES: LE DICTIONNAIRE DE CHAUDON

II. DÉCADENCE LITTÉRAIRE ET CRISE POLITIQUE

III. LA REVANCHE DES PYGMÉES

*Chapitre 4. Jeux de noms en Révolution (1789-1794)*

I. LE TEMPS DES LISTES

II. UNE VIOLENCE PAR LES LISTES ?

III. HÉROÏSMES EN CONCURRENCE

*Chapitre 5: L’émergence d’une biocratie (1795-1810)*

I. INVENTER LES TERREURS ET CONSTRUIRE LA RÉPUBLIQUE

II. SAVANTS ET BRIGANDS. L’IMPOSSIBLE STABILISATION DE LA RÉPUBLIQUE DIRECTORIALE

III. UNE RÉORGANISATION DE L’ORDRE POLITIQUE ET SOCIAL

*Chapitre 6. Batailles de dictionnaires sous l’Empire et la Restauration*

I. LE MARCHÉ DES CONTEMPORAINS

II. DICTIONNAIRES ET ESPACE POLITIQUE SOUS LA RESTAURATION (1820-1829)

III. LES EFFETS SOCIAUX DU RÉGIME DES DICTIONNAIRES

*Chapitre 7. Dicomania et Wikipédia*

I. LES DICTIONNAIRES ET L’ÉCRITURE DE L’HISTOIRE CONTEMPORAINE

II. LES NOUVEAUX SUPPORTS DE PUBLICATION DES NOTICES BIOGRAPHIQUES

III. LA RÉVOLUTION FRANÇAISE DANS WIKIPÉDIA

 

CONCLUSION

SOURCES ET BIBLIOGRAPHIE

INDEX

 

Collection « La chose publique » dirigée par Pierre Serna

Un ouvrage 14 x 22 de 400 pages

ISBN 978-2-87673-600-9, 27 €

Histoires individuelles, histoires collectives, Sous la direction de Christiane Demeulenaere-Douyère et Armelle Le Goff, 2013

Les sources utiles à la généalogie, à la biographie et à la prosopographie ne se limitent pas aux registres paroissiaux ou d’état civil et aux minutes notariales. Nombre d’organismes, publics et privés, ont accumulé des renseignements sur toutes
sortes d’individus. C’est à ces autres sources que le présent ouvrage introduit, en attirant l’attention sur des fonds peu connus ou insuffisamment exploités et des outils de recherche nouveaux. Il offre un regard original sur les dictionnaires biographiques et présente, à titre d’illustration, une recherche sur les musiciens d’église dont les résultats se situent entre histoire individuelle et radioscopie d’un groupe social.
Professionnels des archives, universitaires et chercheurs ont, à l’occasion du 134e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, échangé
sur leurs méthodes et leurs outils de travail. La diversité des contributions ici publiées suggère la richesse des sources à mobiliser et l’ampleur des masses documentaires à exploiter pour qui se lance dans une enquête sur les individus, qu’il s’agisse de retracer des parcours individuels ou collectifs.
Car chacun de ces dossiers personnels, de ces matricules, de ces fonds d’archives, livre les matériaux d’un roman individuel, familial ou social, et transmet les échos de millions de destinées, célèbres ou inconnues, glorieuses ou obscures.

Les uns et les autres… Biographies et prosopographies en histoire des sciences

Les approches biographiques et prosopographiques sont-elles incompatibles avec les pratiques de l’histoire des sciences ? Les évolutions historiographiques récentes nous laissent penser que non, à condition de mener une réflexion précise sur leurs méthodes, leur portée, leurs limites et leur complémentarité avec d’autres approches.

C’est ce que propose ce livre. Loin d’être un manuel de biographie et de prosopographie cet ouvrage est centré sur des pratiques de recherche et entend en cerner la portée heuristique : biographies de savants, histoires d’institutions scientifiques centrées sur les acteurs, études de populations, analyses disciplinaires et critiques méthodologiques s’y côtoient, offrant ainsi un panorama général des questions que posent les démarches biographiques et prosopographiques aujourd’hui.

Contributeurs :
Liliane ALFONSI, Caroline BARRERA, Yamina BETTAHAR, Anne BIDOIS, Anne COLLINOT, Jean-François CONDETTE, Renaud D’ENFERT, Jean-Luc DESHAYES, Caroline EHRHARDT, Danielle FAUQUE, Christian FLECK, Claudine FONTANON, Virginie FONTENEAU, Hélène GISPERT, Catherine GOLDSTEIN, Fabien KNITTEL, Jérôme LAMY, Armelle LE GOFF, Claire LEMERCIER, Fabien LOCHER, Jules-Henri GREBER, Philippe NABONNAND, Simon PAYE, Emmanuelle PICARD, Édith PIRIO, Laurent ROLLET, Joseph ROMANO, Renate TOBIES, Philippe VARRIN.
Édité par Laurent Rollet, Philippe Nabonnand

 Sommaire et présentation des auteurs

Support Livre broché
Nb de pages 636 p. (2012)
ISBN-10 2814300962
ISBN-13 9782814300965