Archives par mot-clé : France

Séminaire sur l’histoire de la mode de l’IHTP, Paris, 17 mai 2013 de 10h30 à 17h

ProgrammeIHTP17mai2013

Le 17 mai 2013 de 10h30 à 17h, le séminaire sur l’histoire de la mode de l’IHTP organise une journée d’étude intitulée:

« État de la recherche en histoire de mode. Regards croisés France, Angleterre, États-Unis ».

Vous trouverez ci-joint le programme de cette séance. N’hésitez pas à le faire circuler.

Cette journée d’étude se tiendra à l’Institut d’histoire du temps présent (IHTP/CNRS), 56, rue Pouchet, Paris 75017. Vous trouverez un plan d’accès à cette adresse (http://www.pouchet.cnrs.fr/plan.htm)

En raison du nombre limité de places, nous vous demandons de bien vouloir vous inscrire en envoyant un mail à l’adresse suivante : seminairehistoiredemode@gmail.com

Séminaire 2012-2013 : « État, travail et société (France et Angleterre, XVIIIe-XIXe siècles) », Philippe Minard (atelier d’histoire socio-économique, université Paris 8, EHESS et ENS)

Le vendredi, 14 h.00- 16 h.00, à partir du 9 novembre 2012, à l’IHMC (escalier D, 3e étage), ENS, 45 rue d’Ulm 75005 Paris (sauf indication contraire)

 

1er mars 2013 : Genevieve Massard-Guilbaud (EHESS)

« L’Etat et la régulation de la pollution en France, 1770-1914 », ENS, salle IHMC

– 8 mars 2013 : Jean-François Dunyach (Paris 4)

« La richesse infinie des nations : histoire, progrès et économie politique dans les écrits de William Playfair, 1759-1823 ».

Discutants : Karim Ghorbal (Paris 8) ; Julien Vincent (Paris 1)

Séance commune avec le Programme de Recherches Interdisciplinaires sur les Mondes Britanniques

de 14h. à 17 h., Université Paris Diderot

Bâtiment Olympe de Gouges, au bout de la rue Albert Einstein, 75013 Paris.

8e étage, salle des conseils, n° 830 (Métro Bibliothèque François Mitterrand)

22 mars 2013 : Colin Jones (Queen Mary University London)

« Charles Dickens, London and Paris and the French Revolution »

Discutantes : Judith Lyon-Caen (EHESS), Emmanuelle de Champs (Paris 8) et Sara Thornton (université Paris-Diderot)

Séance commune avec le Programme de Recherches Interdisciplinaires sur les Mondes Britanniques

de 14h. à 17 h., Université Paris Diderot

Bâtiment Olympe de Gouges, au bout de la rue Albert Einstein, 75013 Paris.

8e étage, salle des conseils, n° 830 (Métro Bibliothèque François Mitterrand)

– 29 mars :  Julian Hoppit (University College London)

« Government and the economy in Britain, 1650-1850 », ENS, salle IHMC

– 5 avril : Julian Hoppit (University College London)

« The interests of eighteenth-century Britain », ENS, salle IHMC

– Bonus : 12 avril, John Robertson (Cambridge)

 Séance commune avec le Programme de Recherches Interdisciplinaires sur les Mondes Britanniques

« Sacred History in Gibbon’s Decline and Fall: a discussion of themes in John Pocock’s Barbarism and Religion » – 

Discutants : Robert Mankin (Paris 7), François Hartog (EHESS)

de 14h. à 17 h., Université Paris Diderot

Bâtiment Olympe de Gouges, au bout de la rue Albert Einstein, 75013 Paris.

8e étage, salle des conseils, n° 830 (Métro Bibliothèque François Mitterrand)

 

– 19 avril : Julian Hoppit (University College London)

« The political economy of wool in Britian, 1660-1824 », ENS, salle IHMC

 

– Bonus : lundi 22 avril : séminaire spécial

« Les pratiques éditoriales des revues d’histoire, Grande-Bretagne &  France »

avec Julian Hoppitt (Historical Journal), Tony La Vopa (Modern Intellectual History), Julien Swann (European History Quarterl),

et Sally Alexander (History Workshop Journal).

Séance commune avec le Programme de Recherches Interdisciplinaires sur les Mondes Britanniques

de 14h. à 17 h., Université Paris Diderot

Bâtiment Olympe de Gouges, au bout de la rue Albert Einstein, 75013 Paris.

8e étage, salle des conseils, n° 830 (Métro Bibliothèque François Mitterrand)

 

– 17 mai, Richard Drayton (King’s College London)

« Secondary decolonization : struggles for economic and cultural sovereignty after decolonization »

Séance commune avec le Programme de Recherches Interdisciplinaires sur les Mondes Britanniques

de 14h. à 17 h., Université Paris Diderot

Bâtiment Olympe de Gouges, au bout de la rue Albert Einstein, 75013 Paris.

8e étage, salle des conseils, n° 830 (Métro Bibliothèque François Mitterrand)

24 mai, Richard Drayton (King’s College London)

« Bureaucratic Government and the British Empire, c. 1600-1950 : A weberian interpretation »

ENS, salle IHMC

 

– 31 mai, journée d’études IDHE Paris 8

« Entre art et industrie : gens de métiers, gens du métier (XVIIIe-XIXe siècles) »

université Paris 8, 2 rue de la liberté, Saint-Denis. Métro St-Denis Université

bâtiment D, salle D 143, 9h-17h

– 7  juin, Steven Pincus (Yale), séminaire autour de son livre sur 1688

Discutants : Philippe Minard (Paris 8/EHESS); Charles-Édouard Levillain (Paris 7)

Séance commune avec le Programme de Recherches Interdisciplinaires sur les Îles Britanniques

de 14h. à 17 h., Université Paris Diderot

Bâtiment Olympe de Gouges, au bout de la rue Albert Einstein, 75013 Paris.

8e étage, salle des conseils, n° 830 (Métro Bibliothèque François Mitterrand)

– Bonus : 14 juin : journée d’études sur les historiens et M. Foucault : régime de vérité, biopolitique et gouvernementalité

(Société d’Histoire moderne & contemporaine)

le détail sera bientôt disponible

Le Carnet Risks

Présentation générale du projet

Le programme de recherche « Histoire des risques et des accidents industriels, France, Angleterre, fin XVIIe – fin XIXe siècle », financé par la Ville de Paris, dans le cadre de son dispositif Emergence(s), de 2011 à 2013, réunit une équipe d’historiens afin de caractériser la généalogie des risques et accidents industriels durant ce moment d’acclimatation industrielle qui s’écoule de la fin du XVIIe à la fin du XIXe siècle, et pour rassembler des problématiques souvent disjointes (techniques, économiques, juridiques, médicales, urbaines, etc.) dans une compréhension globale de leur émergence et de leur incidence sur nos sociétés. En tant qu’objet d’étude à part entière, ils sont étudiées dans toutes leurs dimensions : prévention, action, réparation… Il s’agit de suivre la chaîne chronologique, philosophique et logique du risque et de l’accident, pour mieux éclairer la mise en place de notre civilisation industrielle.

L’état de l’historiographie et la séquence chronologique délimitée orientent le projet vers la question de l’économie de l’accident industriel, entendu dans un sens très large, où peuvent être analysés les dialectiques prévention/réparation, régulation par la loi/par le marché, savoirs et expertise/décisions politiques, économie/écologie, ou encore techniques et organisations/responsabilités humaines. Cette histoire croisée de longue durée de la chaine systémique de l’acciden tindustriel se décline en plusieurs axes :

1.  Politiques de régulation, économie et techniques.

2. Assurances et politiques d’indemnisation.

3. Secours et soins.

L’analyse s’éclaire par ailleurs par des études de cas : les explosions (poudreries, gazomètres, machines à vapeur), les incendies, ( prévention, assurances) les effondrements de carrières, enfin les accidents du travail.

Ce programme s’ancre au Centre de Recherches Historique (EHESS/CNRS) autour d’un noyau, le Groupe de Recherche en histoire environnementale (GRHEn), mais permet de faire travailler ensemble des chercheurs de multiples horizons. Autour d’un noyau de collègues parisiens, se sont maintenant greffés d’autres partenaires, notamment étrangers, qui travaillent plus spécifiquement sur le terrain anglo-saxon.

C’est ici ! = http://risks.hypotheses.org/